EN DIRECT SUR ALT RADIO DIRECT 00:00 - 19:00 : La playlist ALTRADIO

120 ans d’abstinence plus tard, un village anglais redécouvre l’alcool

30 septembre 2015

Cela faisait 120 ans que le village de Bournville, dans la banlieue de Birmingham, interdisait la vente d'alcool. Depuis mercredi, cette époque est terminée.

120 ans d’abstinence plus tard, un village anglais redécouvre l’alcool
© - Tous droits réservés.

Depuis 1890, les habitants de Bournville ne pouvait acheter de l’alcool dans la ville. Cette époque s’est terminée aujourd’hui. Le conseil municipal, en accord avec les habitants et la police locale, a voté pour la suppression de l’abstinence et la possibilité de vente d’alcool malgré l’opposition et l’inquiétude de certains élus locaux.

Une décision qui réjouit l’un des principaux commerciaux de village, détenteur d’un kiosque à journaux, et pour qui, cela permettra de pouvoir sauver son commerce et répondre à la demande des habitants, selon des propos tenus au journal local, le Birmingham Mail.

Pourquoi une telle décision ?

Si le village a attendu si longtemps avant de pouvoir goûter aux « joies » de l’alcool, c’est en raison de ses origines. En effet, le village de Bournville a été crée en 1890 par Georges Cadbury (oui, celui qui est a l’origine de nombreuses confiseries) comme cité-dortoir pour ses ouvriers qui travaillaient aux usines proches. Ce dernier était également reconnu pour ne pas apprécier la boisson.

Et il faut bien croire que ses choix ont pesés longtemps dans le comportement du village vis-à-vis de l’alcool. Comme le rapporte l’AFP, il y a quelques années, des grandes chaînes de magasins ont tentées d’infléchir la position du village, sans succès.

Bien entendu, on rappelle que l’alcool est à consommer avec modération !

À partager sur les réseaux sociaux

Les derniers articles