EN DIRECT SUR ALT RADIO DIRECT 05:00 - 22:59 : La playlist ALT RADIO EN DIRECT SUR ALT RADIO DIRECT 23:00 - 00:59 : La playlist Dance

Rétro Mondial #2 : Twingo, la puce colorée du Mondial 1992

9 octobre 2014

2ème Rétro Mondial, consacré à la Renault Twingo, une citadine au look et à l'esprit bien trempé.

Rétro Mondial #2 : Twingo, la puce colorée du Mondial 1992
©

Une bouille sympathique et des couleurs flashies, ce sont les deux caractéristiques principales de la star du Mondial de l’automobile 1992, la Renault Twingo. Elle attire l’oeil tout aussi bien des journalistes que ceux des visiteurs qui sont intrigués par cette petite citadine au look si singulier et au nom digne d’une danse. La surprise passée, la Twingo est une voiture avec de sacrés arguments pour l’époque, en particulier son prix assez bas, qui était de 55 000 F (8384,68 €).

Il faut dire que la Twingo est un véhicule assez basique au niveau des prestations qu’elle propose : une seule motorisation disponible, un choix de coloris limité et une présentation intérieure dépouillée. Mais l’innovation principale de la Twingo est l’utilisation pour la première fois d’une construction monocoque dans le segment des citadines, alors que ce type de construction était réservé à l’époque au segment des monospaces. Cette construction permet à la Twingo d’avoir une habitabilité exceptionnelle pour sa catégorie, notamment avec la banquette arrière montée sur glissière, qui permet de modifier la longueur habitable à sa guise.

La simplicité de la planche de bord permet d’avoir une excellente visibilité à bord de la Twingo. On peut y retrouver aussi un certain nombre de rangements, notamment sous le volant. Mais l’une des grandes particularités de la Twingo fut sans nul doute les teintes proposées au début de sa carrière. Il y en avait cinq disponibles : jaune indien, rouge corail, bleu outremer, vert coriandre et noir. C’était des teintes assez inhabituelles dans l’automobile, mais qui correspondait parfaitement à l’image de la Twingo, qui voulait s’adresser tout particulièrement aux jeunes.

L’une des rares options disponibles était un toit ouvrant en toile, qui permettait de pouvoir rouler cheveux au vent. Même si un certain scepticisme était présent au sein de la direction de Renault au début à propos de la Twingo, la recette se révélera gagnante pour la marque. Elle est devenue en quelques années un des modèles clé de la gamme de Renault.

Les années passant, la Twingo aura droit à une grosse révision au début des années 2000, puis a une deuxième génération à partir de 2007. 22 ans après la présentation de la première Twingo, c’est la Twingo III qui continue la lignée en revenant sur l’un des points fondamentaux qui a fait le succès de la première génération, celui de la présence de teintes un peu flashies, complétée aujourd’hui par la possibilité de mettre des stickers dans le cadre de la personnalisation du véhicule.

En tout cas, comme au Mondial 1992 avec la Twingo I, la Twingo III ne laisse vraiment pas indifférent les visiteurs et les journalistes présents au salon.

À partager sur les réseaux sociaux

Les derniers articles