EN DIRECT SUR ALT RADIO DIRECT 00:01 - 23:58 : La playlist de l'été

Retour sur Le Festival Les Aventuriers : le festival de musique local et éthique

16 janvier 2019

La ville de Fontenay-sous-Bois propose un festival riche en diversité sonore avec une éthique respectable. Le festival Les Aventuriers a choisi de donner carte blanche à des structures locales engagées dans des réflexions citoyennes.

Retour sur Le Festival Les Aventuriers : le festival de musique local et éthique
©

Un festival éthique

Depuis cette dernière édition, l’équipe organisatrice a pris comme parti de faire monter les artistes uniquement sur des petites scènes. La quasi totalité des concerts se passe désormais à l’Espace Gérard Philipe qui accueille environ 220 personnes. L’an passé, la clôture s’était déroulée à la salle Jacques Brel (600 places). Par ailleurs, en 2018 le nombre de soirée a été augmenté de deux jours à l’Espace Gérard Philipe (7 soirées au lieu de 5 l’an passé).
La proximité avec le public est, en effet, un point important pour l’équipe.
Les autres concerts se déroulent à la Médiathèque Louis Aragon ou au cinéma Le Kosmos pour une expérience cinématographique et sonore.

Le côté éthique du festival va jusqu’à sa programmation. En effet, il y a une équité des groupes où chacun a une place importante. Il n’y a pas de groupe en « première partie », juste un ordre de passage des artistes qui se succèdent.

Les musiciens disposent tous d’une heure sur scène.
Les habituelles « têtes d’affiche » sont prévenues et jouent le jeu en acceptant le fait d’être mises sur le même niveau qu’un petit groupe indépendant.
Elles sont même heureuses de pouvoir donner leur chance aux artistes émergents, d’avoir autant de poids qu’eux !

Un festival accessible !

Parce que la culture et la musique doivent être accessibles pour tous !

Pour les personnes en situation de handicap, il y a un accès prioritaire aux salles, du personnel formé, un parking et des toilettes adaptées.

De plus, son prix très abordable permet au plus grand nombre de passer une bonne soirée :
– Tarif public : 8€
– Tarifs préférentiels pour les structures sociales / groupes scolaires : 5€

Vous habitez Paris et vous pensez qu’il est difficile de venir le soir des concerts ? Une navette gratuite est disponible Place de la Nation pour l’aller comme pour le retour !

Le festival Les Aventuriers a choisi de donner carte blanche à des structures locales engagées dans des réflexions citoyennes.

Du côté de la restauration

L’association fontenaysienne Effet Cairn nous a fait découvrir les richesses de la cuisine végétale à base essentiellement de produits biologiques, locaux et d’invendus alimentaires (légumes et fruits). Ce fut l’occasion de sensibiliser les festivaliers au gâchis alimentaire et à un mode d’alimentation sain, équilibré et respectueux de l’environnement et des animaux ! De plus, chacun paye en fonction de ses moyens. Quoi dire de plus ?

Du côté du bar

La brasserie indépendante Outland a satisfait l’ensemble des festivaliers avec une sélection de bières artisanales brassées à 50 mètres de la salle et de jus de fruits de qualité !

© quentinprod-photos.com – Bière Outland

Un stand de jeu

Un stand de jeu était disponible près du bar. Il était tenu par les bénévoles du festival mais a été élaboré par le collectif Fish and Cheap qui s’occupait par la même occasion de la musique d’ambiance !
Une roue surprise à disposition des festivaliers permettait de gagner des goodies (badge, tote bag, affiche, porte-clef…). Pour pouvoir faire tourner la roue, une réponse correcte à une question de culture musicale était attendue ! De quoi mettre une bonne ambiance autour d’une bière avec ses amis. Attention, pour pimenter le tout, des gages étaient aussi à la clef !

© quentinprod-photos.com – La roue surprise

L’évolution de la programmation

Les premières éditions étaient très orientées vers la variété française, pop/rock, avec des grands noms de scène tels que Alain Bashung, Richard Kolinka, -M-, Jean-Louis Aubert, Cali...
Très rapidement, la programmation s’est tournée vers des horizons plus variés en intégrant beaucoup plus de musique électronique (The Toxic Avenger, Isaac Delusion, François & The Atlas Mountains, Jean Nipon, Fakear) mais aussi du rap avec Demi Portion, Kacem Wapalek ou plus récemment J.Medeiros qui accompagnait AllttA !

De quoi combler tous les âges et les goûts musicaux !

© quentinprod-photos.com – Concert de l’Impératrice

Le petit mot des artistes

POGO CAR CRASH CONTROL

Plutôt grande scène ou petite salle ?

P3C (Pogo Car Crash Control) : On est super content de jouer dans une salle à taille humaine malgré le fait d’avoir déjà goûté à la grosse scène telle que le Hellfest ou le Cabaret vert. On préfère au final les petites salles où la sueur coule à flot et où le public est proche.

Une évolution de votre style de musique ?

P3C : On a envie de rester dans notre style ! Mais de nous orienter vers des sonorités plus métal.

Pas de textes politiques, une volonté ?

P3C : Beaucoup de groupes dans ce style de musique ont des textes engagés mais contrairement à eux, notre musique reste un « exutoire » (explique Olivier).

Que pensez-vous de l’éthique de ce festival ?

P3C : Nous avons déjà joué pour une action solidaire contre le sida. On est heureux de participer à un festival qui soutient beaucoup d’associations correspondant à des sujets que nous abordons dans nos morceaux.

© quentinprod-photos.com – Pogo Car Crash Control

YOU MAN

Vous avez une sacrée complicité sur scène, vous vous connaissez depuis longtemps ?

You Man : On se connaît très bien… cela fait 20 ans qu’on fait de la musique ensemble ! À la base, on faisait plutôt de la musique orientée rock et puis on s’est dit : pourquoi pas faire de l’électronique ? Ça s’est fait comme ça.

Qu’est-ce qui vous a fait venir au festival ?

You Man : On a été contacté et pour tout dire, on ne connaissait pas ce festival. Ce qui nous a fait venir ? La bière locale qui est super bonne ! Non ? (rires) Sinon la taille de la salle nous a bien plu, c’est très intense d’être aussi près de son public !

Que pensez-vous de l’éthique de ce festival ?

You Man : On trouve ça génial ! La nourriture locale bio, la présence de différentes associations et l’équipe bénévole au top pour l’accueil !

Vos envies du moment ?

You Man : On aimerait bien voyager et aller faire des live en Amérique du Sud en passant par le Mexique ! On a beaucoup d’inspiration avec cette région du monde.

© quentinprod-photos.com – You Man

En attendant l’année prochaine

Voici le teaser de la dernière édition #14 en attendant la prochaine édition #15 !

À partager sur les réseaux sociaux

Les derniers articles sur Panoramas