EN DIRECT SUR ALT RADIO DIRECT 00:00 - 17:00 : La playlist Alt Radio

The Sleighters : la magie au bout des doigts

7 mai 2019

La magie se diffuse de plus en plus dans notre société : entre les sorciers de Harry Potter et les émissions télévisées dédiées, on ne cesse d’être fascinés. J’ai donc décidé d’aller à la rencontre des magiciens du groupe The Sleighters.

The Sleighters : la magie au bout des doigts
© © @rkasia De gauche à droite : Idris, Rémy, Loick et Brandon

Qui êtes-vous ?

Nous sommes un groupe de huit magiciens. Chacun a sa spécialité (cartes, pièces, rubik’s cube…) ce qui nous permet d’avoir un groupe complet. L’idée est venue de Brandon, Loick et Raphaël. Se sont ajoutés Idris, Rémi, Constant, Hugo et Adrien. Nous sommes un groupe d’amis avant d’être The Sleighters, car ce projet est arrivé après notre rencontre. Brandon a joué le rôle d’entremetteur.

Le concept est de faire de la magie à deux, minimum, en se basant uniquement sur le sleight of hand (manipulation). Nous avons eu la chance de pouvoir collaborer avec plusieurs magiciens et magiciennes mondialement connus (Simon Black, Ekaterina, Alex Pandrea, Anna de Guzmann, Javi Benitez…).

De gauche à droite : Loick, Rémi, Simon Black, Raphaël, James et Brandon

Il existe plein d’activités, pourquoi la magie ?

C’est une discipline qui nous permet d’avoir un contact avec le public. C’est cela qui nous a réunis. Pour certains d’entre nous, la magie est leur métier et nous aimons nous voir pour partager, créer et filmer de nouveaux tours pour notre compte Instagram @thesleighters et nos comptes personnels également. Nos réunions ont pour but de nous aider sur des idées que nous avons et que nous souhaitons développer.

 

Que pensez-vous de l’émission « Diversion » sur Tf1 et de la médiatisation en général de la magie (film Insaisissable, série sur tf1…) ?

La médiatisation de la magie est un bon point car cela permet de divertir d’une autre manière qu’un spectacle d’humour ou un film. L’émission « Diversion » présente des magiciens experts dans leur discipline pour diversifier les tours tout au long de l’émission. Pour ce qui est des films tel qu’Insaisissable, il ne faut pas oublier que cela reste un film (!) et que beaucoup de ce qui est présenté reste de la fiction et n’est donc pas possible. Il existe d’autres formes de médiatisation, mais cela rejoint les pratiques que nous n’apprécions pas dans la magie.

 

Et justement dans ces pratiques, qu’est-ce que vous n’aimez pas ?

Les personnes qui ont pour but de nous déstabiliser parce qu’elles ont vu quelque chose ou qu’elles connaissent le tour… Ce n’est pas un comportement que nous apprécions. Ils dérangent le public qui veut participer au tour ou se laisser emporter par la prestation que nous allons produire.

Il faut également différencier deux pratiques : les tours expliqués et le débinage. Les tours expliqués par des magiciens professionnels sur YouTube ont pour but d’aider à l’apprentissage alors que le débinage consiste uniquement à publier des effets commercialisés par des magiciens. Pour ces derniers, il s’agit de leur source de revenus, c’est pourquoi révéler des tours au grand public ne permet pas aux créateurs de vivre de leur métier.

 

La magie est-elle à la portée de tous ?

Oui, il suffit de ne pas se décourager ! L’apprentissage peut se faire gratuitement grâce aux nombreux tours expliqués sur YouTube mais également en prenant des cours ou en participant à des workshops et des conférences de magicien(ne)s. Mais l’inconvénient, c’est que « à la portée de tous », ça veut dire à la fois de la personne qui veut apprendre pour ensuite pouvoir la pratiquer devant un public, mais également de la personne qui veut uniquement connaître le secret pour déstabiliser le magicien .

© @rkasia
De gauche à droite : Hugo, Raphaël, Loick et Brandon

Est-ce qu’il y a eu un essor de la pratique de la magie, ou c’est assez stable ?

Nous ne pouvons pas savoir s’il y a eu un essor de la pratique car même s’il y a énormément de magiciens sur les réseaux sociaux, beaucoup restent discrets et ne se montrent pas trop. L’avantage est qu’il existe une multitude de catégories au sein de la magie, ce qui permet à chacun de trouver son bonheur, autant pour ceux qui veulent commencer que ceux qui sont déjà dedans.

En ce qui concerne les tours, il y en a énormément qui sortent toutes les semaines et il est difficile de les suivre tous.

 

Est-ce que vous pensez que la magie peut avoir une utilité publique ?

Elle peut avoir une utilité publique. La magicienne Caroline Marx l’a utilisée afin de piéger les arnaqueurs du bonneteau. Cette pratique est souvent utilisée dans le domaine de la magie et c’est la raison pour laquelle un magicien coréen en a fait une vidéo sur YouTube récemment pour prévenir les touristes de ne pas se faire avoir par cette arnaque de rue. Il y explique le concept mais également quelques techniques utilisées par ces tricheurs.

Certains sont également engagés afin de détecter les techniques de triche au poker puisque celle-ci est une discipline de la magie.

© @rkasia De gauche à droite : Loick, Rémi, Idris et Brandon

À partager sur les réseaux sociaux

Les derniers articles sur Panoramas